[Test] Dunked – créer rapidement un portfolio sans avoir besoin de coder

[Test] Dunked - créer un portfolio sans avoir besoin de coder
Ce contenu a été rédigé il y a 6 années. Il se peut qu'il ne soit plus à jours.

J’ai eu une invitation pour la beta privée de Dunked, le service lancé par Orman Clark qui propose la création d’un portfolio en ligne, sans avoir besoin d’écrire une seul ligne de code. Il existe déjà plusieurs service de ce genre come carbonmade.com ou encore behance.net/prosite (je n’en ai testé aucun).

Des pages et des projets, pas besoin de beaucoup plus

Dunked propose deux types de contenus (pour le moment?) : des pages, et des projets.

Dunked pages et projets

Les pages sont de simples blocs de texte mais il y possible d’y ajouter des images avec un éditeur WYSIWYG, et les projets  vous permettent de présenter vos travaux. Chaque projet propose d’ajouter une ou plusieurs images illustratives dont une image d’aperçu pour la page d’accueil. Il est possible d’y ajouter des métas-datas comme le nom du client, la date, ou l’url du projet et des tags. C’est minimaliste, mais bien souvent suffisant lorsque l’on veut simplement montrer des travaux.

Dunked aperçu de projet

La fonctionnalité qui m’a beaucoup plus ici est la « visibilité » des projets. Il est en effet possible de passer un projet en « off » pour un brouillon par exemple, mais également en « privé » et là seul les personnes qui ont l’url auront accès. C’est une solution élégante si on veut pouvoir montrer certains projets au cas par cas, mais que l’on est limité par des clauses de confidentialité par exemple.

Prise en main

Pour peu que vous parliez un anglais basique, la première prise en main est très facile, l’interface est parsemée de petits « tool tips » qui renvoient à différentes parties du support. Le changement dans l’ordre des projets et des pages se fait par drag & drop, et la documentation, bien qu’en anglais est très complète.

La « customisation » du template

Dès la page d’accueil Dunked annonce la couleur « without learning code ». C’est donc un outil clairement destiné aux designer qui n’ont aucune envie de toucher au code. Pour le moment un seul Template responsive est disponible.

Au niveau de la customisation, il est possible d’ajouter un logo, une tagline et de changer le copyright du site en 3 clics. Les couleurs principales du site, liens, couleur du texte etc. sont changeables via des petit sélecteurs de couleur.  Il en va de même pour la typographie. Il est possible de changer la taille des polices utilisées et même de choisir parmi une longue liste de polices celle que l’ont veut utiliser pour les différentes parties du site. A moins de connaitre toutes les polices proposées, il est cependant difficile d’avoir un aperçu avant de l’appliquer. Une chouette idée serait une liste de polices façon Photoshop avec directement un aperçu des caractères dans la liste.  La liste d’options enfin permet d’afficher ou cacher les pages, projets, et certaines parties. Chaque changement est disponible directement dans l’aperçu à droite via un système de rafraîchissement en temps réel.

customisation

Pour une customisation plus poussée, l’outil vous donne directement accès au CSS. J’ai fait un petit test et ai remplacé la couleur d’arrière plan du body par le pattern utilisé sur le blog. Il est donc possible de changer beaucoup d’aspects du Template de base, mais pour ça, il faudra toucher au code, ce qui n’est pas on le rappelle le but principal de l’outil. Là encore le live refresh vous permet de voir directement les modifications en ligne.

Dunked customisation du CSS

Limitations

Pour le moment, un seul Template est disponible ce qui limite assez vite la mise en page. Il est bien sûre possible de tricher, puisque vous avez accès au CSS rien ne vous empêche de faire passer le menu de gauche sur la droite, etc. Mais je pense qu’on perdrait l’intérêt de l’outil et la partie « pas besoin de coder ». La beta privée limite à 24 projets (ce qui est pour moi largement suffisant) et 2 pages.  Enfin, l’url de votre site est monnom.dunked.com, si vous voulez le rapatrier Dunked sur votre nom de domaine, pour le moment je ne pense pas cela possible. En terme de SEO aucune customisation possible, l’outil récupère le titre de votre projet et le début de la description . Enfin, Dunked reste pour le moment en anglais. Ce n’est pas forcément un gros problème au niveau de votre portfolio, les termes « work », « date », « url » restant assez passe partout, et le vocabulaire de l’interface reste assez limité, mais cela pourrait en décourager certains.

Conclusion

Dunked, comme l’annonce sa page de présentation, est clairement un outil destiné à tous ceux qui veulent mettre en ligne rapidement un portfolio sans s’embêter avec du code.  La prise en main de l’outil et mette en ligne 3 projets m’a pris 10 minutes.  La possibilité de bidouiller dans le CSS permet à ceux qui sont plus à l’aise avec le code de ne pas être frustrés et apporte un degré de personnalisation supplémentaire. Dans la mesure où c’est l’équipe de Themezilla qui est derrière le projet, je pense que de nouvelles Template  orientés portfolio ne vont pas tarder à faire leur apparition. L’outil est pour le moment en beta privée mais le lancement ne devrait plus tarder.

 

Vous souhaitez des conseils en ergonomie ou en expérience utilisateur ? Un design de site, d’interface ou d’application mobile ? Envie de travailler ensemble ou de m’inviter à donner une conférence ? Consultez mes réalisations ou contactez moi directement.

2 réflexions au sujet de « [Test] Dunked – créer rapidement un portfolio sans avoir besoin de coder »

  1. Tiens je viens juste de recevoir mon invit pour tester la béta !
    Merci pour ton retour, ça a l’air plutôt pas mal et bien pensé.

  2. Bonjour,

    J’ai créer un portfolio sur Dunked et je voulais savoir comment ajouter un lien vers mon mail ?
    Le ‘contact’.

    D’avance merci :)