Pixel Dropr, un plugin Photoshop pour créer des collections d’assets

PixelDropr, un plugin Photoshop pour créer des collections d'assets
Ce contenu a été rédigé il y a 6 années. Il se peut qu'il ne soit plus à jours.

Je suis une grande fan d’Illustrator, et particulièrement des librairies de symboles qui permettent facilement d’enregistrer toute une collection d’assets, icônes et boutons pour les glisser/déposer directement dans un projet.  J’attendais donc le plugin PixelDropr avec impatience depuis que j’ai vu une démonstration de son potentiel sur dribbble.

Comme vous l’aurez compris, Pixel Dropr est un plugin Photoshop (CS5 et 6 proposé à 19$). Il ajoute un panneau dans Photoshop dans lequel il est possible de glisser / déposer jusqu’à 30 « assets ». Par « asset » entendez tout ce qui est groupable, du simple petit bouton d’UI, icone, à la grosse composition type slider tout fait, etc.

Pixel Dropr, glisser et déposer un symbole dans la librairie Photoshop

Le plugin est proposé par UI Parade qui sont également auteur de WebZap, un plugin de wireframe. Pixel Dropr « corrige » ce que je reprochais à WebZap à savoir la non possibilité de créer ses propres collections. Il va encore plus loin, puisqu’il est possible avec Pixel Dropr d’exporter les collections créées sous ce que le plugin appelle « refills ». Le concept est poussé très loin, puisqu’il est possible de télécharger gratuitement et d’acheter des sets de refills tout prêts sur le « store« . Cette idée me plait beaucoup, et j’ai vraiment hâte de voir les premiers sets de refills proposés par la communauté.

Pixel Dropr importer des refills

Le dernier point fort du plugin à mon sens est la possibilité d’utiliser ces refills gratuitement. En effet si Pixel Dropr qui vous permet de créer vos « refills » ou collections d’assets est payant, le plugin Refill Readr  qui permet d’uniquement utiliser un des refill et est (pour le moment ?) totalement gratuit. J’imagine donc assez aisément toute une communauté se développer autour de ce plugin ce que ce soit pour offrir gratuitement ou vendre des refills.

Pour les points critiques et les « moins » du plugin pour le moment (il en faut bien) :

  •  j’ai constaté est qu’il faut absolument grouper l’asset que l’ont veut créer, sinon la miniature ne s’affiche pas correctement.
  • 30 assets risquent de faire peut-être un peu « juste » pour certains projets. A voir à l’usage si c’est problématique et si la quantité va pouvoir être augmentée à l’avenir, sinon il faudra peut-être séparer les assets.

Pour télécharger le plugin, c’est par ici que ça se passe :

Pixel Dropr

 

 

Vous souhaitez des conseils en ergonomie ou en expérience utilisateur ? Un design de site, d’interface ou d’application mobile ? Envie de travailler ensemble ou de m’inviter à donner une conférence ? Consultez mes réalisations ou contactez moi directement.

6 réflexions au sujet de « Pixel Dropr, un plugin Photoshop pour créer des collections d’assets »

  1. Merci pour ton petit retour.

    J’hésites réellement à me le prendre, surtout qu’il devrait être rapidement rentabilisé au vue du coup / temps gagné.

    Je partage ! ;)

  2. Ping : Des pixels et du code #49 - Stéphanie Walter : Webdesign - intégration web

  3. Ping : 8 plugins Photoshop pour le webdesign | WebdesignerTrends - Ressources utiles pour le webdesign, actus du web, sélection de sites et de tutoriels

  4. Ping : 8 plugins Photoshop pour le webdesign (par WDTrends) | Pierre-Olivier Capéran