Utiliser un service en ligne ou un template remet-il en cause notre professionnalisme ?

Ce n’est pas souvent que quelque chose m’exaspère au point d’en faire un article, mais c’est le cas aujourd’hui. Cet article est une petite réaction à ce tweet :

Screenshot du tweet

Le contexte est le suivant : je travaille sur de la newsletter en ce moment, tant qu’à faire, autant m’essayer à la newsletter responsive, surtout vu le public ciblé. Campaignmonitor a rédigé une suite d’articles pour optimiser une newsletter responsive. Je pense, vu leur domaine, qu’ils savent de quoi ils parlent. En jetant un oeil à leurs produits, je suis tombée sur un petit outil qui permet de créer un template rapide en 60 secondes, le tout gratuitement. Curieuse je me dis “pourquoi pas, je vais en créer une, voir le code, tester le responsive, pour voir comment eux font”.
Je crée le template la plus basique qui soit, en 60 secondes effectivement, et gratuitement. A la fin, on me propose de le télécharger, et il y a un petit bouton “share the love” sur twitter.

sharethelove

On vient de me proposer gratuitement un service qui va peut-être me simplifier mon travail, je clique donc sur le petit bouton “share the love”, en guise de remerciement pour le service. Que voulez vous, j’ai l’esprit porté sur le partage sur le web.

Et là, le tweet.

J’avoue que ça m’a laissé perplexe, non pas le unfollow, chacun fait ce qu’il veut. Mais la réflexion sous entendue “elle utilise un template donc c’est pas une pro”.

Je ne vois pas en quoi utiliser un service qui peut faciliter la vie ferait de nous des “non” pros. Beaucoup d’entre nous utilisent tous les jours des patterns, des kits de GUI tout faits pour les designers, des frameworks CSS, PHP, du jQuery, tout ça dans le but de nous simplifier la vie. Certains achètent même des templates et plugins WordPress.

Pour en revenir au template, bien sûre que je ne vais pas l’utiliser comme telle. Mon souhait était de voir comment campaignmonitor gèrent le responsive dans les mails. C’est ensuite à moi de faire le travail critique derrière, de tester le code, voir s’il me convient, s’il fonctionne avec les besoins de mon projet et d’adapter.

En résumé, comme vous l’aurez compris, je ne suis pas du même avis que ce charmant garçon. Selon moi, on peut être “pro” et utiliser des templates, ça n’enlève en rien à notre professionnalisme.

Donc pour moi, être pro, c’est aussi

  • être capable de tester un outil gratuit  (ou non), d’analyser le code, de la décortiquer, d’apprendre, de l’améliorer et de se l’approprier,
  • être fainéant, ne pas ré-inventer la roue (sauf si elle est carrée) et savoir humblement suivre les conseils et utiliser les outils que d’autres plus compétents ont mis à disposition,
  • avoir l’esprit critique, de ne pas bêtement copier coller du code trouvé sur tel ou tel site,
  • être curieux, tout simplement, ouvert à de nouveaux outils, de nouvelles technologies,
  • être reconnaissant pour le travail que les autres ont fait et mis à disposition, d’une façon ou d’une autre.

Votre avis sur la question est le bienvenu.