Qu’est ce qui fait une bonne formation à l’UX/UI?

Stéphanie Walter

Senior UX Designer - Mobile Expert

Senior UX Designer. Mobile Expert. Public speaker. Blog writer. Google Dev Expert Product Design (GDE)

Follow on Twitter

Carine Lallemand a publié hier un petit thread sur twitter sur « Pourquoi les meilleures  formations universitaires actuelles pour devenir UX côté recherche utilisateur, sont les sciences humaines et sociale ». Ce thread fait réponse à beaucoup de demandes qu’elle reçoit de « comment et où me former en UX/UI ». Voilà le thread au complet :

Sa spécialité était la partie recherche utilisateur, elle m’a demandé de rebondir et donner des pistes et bonnes pratiques pour celles et ceux qui souhaitent se reconvertir du côté UI (donc plutôt coté design d’interface). Je voulais faire un thread mais au final c’est trop long, je vous fais donc un article (et puis c’est plus durable qu’un tweet).

Mon parcours pas vraiment typique

Comme à Carine, on me pose de plus en plus souvent la question « quelles sont les bonnes formations pour l’UI/UX en France« . C’est très difficile pour moi de répondre, car je n’ai pas un parcours « classique » de formation > métier. Comme beaucoup de personnes passionnées, j’ai un parcours d’autodidacte.

J’ai commencé par un bac économique et social. Ca m’a déjà donné de bonnes bases sur les parties science humaines/sociales, un peu sur les méthodes de recherches sociale et sur les statistiques. A l’université, je n’ai pas fait de “formation” UI ou UX à proprement parler (ça existait pas trop y a  9 ans) mais un master générique  “conception de sites web et localisation” avec une partie “design et ergonomie”. Bon, soyons honnêtes, la partie “design” était une partie très technique de “voici comment se servir de Photoshop et d’Illustrator”. Je me suis donc formée à une grosse partie du design d’interface et de recherche utilisateur toute seule après mes études. A noter que la partie langue et localisation de mes études a été plus qu’utile surtout que je ne travaille pas en France et travaille dans des environnement anglophones (ou germanophones à mes débuts).

Je m’étais durant mon stage (et premier emploi) spécialisée en design d’interface (UI) mobile, en apprenant « sur le tas », en autodidacte. Un gros merci d’ailleurs à la super communauté  qui a partagé des articles m’aidant à m’améliorer.

J’ai appris les bases de l’ergonomie, à faire des test utilisateur en cours, mais je me suis surtout perfectionnée en UX durant mes premières années de carrière. La théorie, la partie recherche utilisateur, la partie psychologie cognitive, je l’ai acquise encore une fois dans les livres, les articles, les conférences. (Un jour je publierai une liste de livres utiles sur ce blog ^^) La pratique et la rigueur dont parle Carine, je les ai acquises ces 9 dernières années au quotidien en pratiquant, en faisant des erreurs, en apprenant de mes erreurs et surtout en échangeant avec différentes professionnelles et professionnels qui m’ont servi de « mentor » (sans doute sans le savoir d’ailleurs). Et j’apprends toujours aujourd’hui.

C’est un peu pour ça aussi que je considère les formations « devenir UX designer en 5 jours » comme du vent. En 5 jours, vous aurez le droit à un bourrage de crâne de méthodes. Mais ce qui fait la richesse et la complexité de ce métier, c’est savoir quelles méthode utiliser au bon moment, et surtout, les mettre en pratique sur le terrain. Et ça, ça prend du temps.

Même si les métiers de UX et UI designer sont souvent associés, une formation qui rassemblerait les deux serait à mon sens très longue car il y a beaucoup à savoir et à expérimenter si on veut faire les deux en même temps.

Carine a déjà traité la partie UX dans son thread. Plutôt que de vous dire « quelle formation il faut faire en France », je vais vous  lister « ce que je considère comme essentiel de connaitre pour se former en design d’interface. Ca vous aidera je l’espère à mieux évaluer les contenus des formations sur le marché.

Ce qu’une « bonne » formation UI (design d’interface) devrait enseigner

Les bases du design d’interface

  • Les bases de l’ergonomie, car même si un UX designer/ chercheur vous aide sur la partie compréhension des besoins, ça reste essentiel d’avoir des compétences communes sur l’ergonomie et les interfaces. Connaître les méthodes UX (sans forcément savoir les appliquer) aide à communiquer avec le reste de l’équipe.
  • Les contraintes de différents supports : designer pour le touch ? Designer pour des petits écrans ? Designer pour le responsive ? etc.
  • Une compréhension de l’architecture d’information et la hiérarchie des contenus. Le travail de UI designer c’est aussi rendre les contenus facilement compréhensibles grâce au design. Même si vous allez recevoir de vos ergonomes / UX designers des wireframes, traduire ces informations en interface utilisables requiert de sacrés compétences.
  • Les bases de la typographie, couleurs, alignements, espacements tout ce qui est rend une interface lisible, et ne nous le cachons pas, attractive
  • L’accessibilité : c’est pas tout de faire du « joli », il faut aussi que ce soit accessible, éviter les soucis de contrastes, etc.
  • Des bases d’animations et de design d’interaction : ça fait parti de l’expérience utilisateur
  • D’un point de vue “technique” comment utiliser un outil de design (Sketch, Figma, à la rigueur Photoshop et Illustrator) mais pour moi c’est pas la priorité, les outils changent assez souvent au final.

La collaboration avec les autres équipes

En complément, des bases pour aider à la collaboration avec les autres sont essentielles :

  • Des notions de gestion de projet et communication d’équipe, au sens large : à quel moment qui intervient dans le projet, comment bien communiquer avec les équipes de développement, le product owner, le marketing, les décideuses, etc.
  • Les bases de HTML/CSS : je ne parle pas de faire des étudiantes des developpeuses front-end, juste de comprendre comment fonctionne un navigateur, le responsive design, les contraintes, etc.
  • Les bases des contraintes iOS/Android : pas forcément le développement, mais encore une fois, les contraintes de ce types de supports. Celles ci peuvent s’acquérir plus tard en lisant le documentations en ligne, mais c’est toujours bien de pouvoir discuter en cours de ces contraintes avec une experte.
  • Les principes de design re-utilisable, atomic design, design modulaire, design system: quand on crée des interfaces, une grande partie est du design de composants, cette partie demande une très grande abstractions.

En bonus, ce qui peut-être utile

  • Un peu d’illustrations pour vous aider à faire les icônes par exemple
  • Des cours de droit du multimédia / d’auteur, c’est SUPER utile et ça vous évitera d’accuser le stagiaire parce que vous avez utilisé une photo que vous n’aviez pas le droit et on vient vous réclamer des dommages :D

D’autres idées ?

Cette liste n’est pas exhaustive, les commentaires sont ouverts si vous souhaitez la compléter.

Vous souhaitez des conseils en ergonomie ou en expérience utilisateur ? Un design de site, d’interface ou d’application mobile ? Envie de travailler ensemble ou de m’inviter à donner une conférence ? Consultez mes réalisations ou contactez moi directement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *